Oser la rencontre avec soi à travers la rencontre avec le cheval

cheval-miroir

Oser la rencontre avec soi à travers la rencontre avec le cheval

La Communication NonViolente est un art de vivre les relations dans un esprit de coopération et de bienveillance. Elle nous soutient pour développer une qualité d’attention à soi-même et à autrui.

Il ne s’agit pas d’une technique de communication purement mécanique, mais de quelque chose d’organique : une attitude d’être, une manière de nous relier à notre élan vital, instant après instant.

Savoir être plutôt que savoir faire

Rencontrer le cheval, c’est vivre l’instant présent et expérimenter l’importance du centrage et de l’authenticité vers lesquels il ne cesse de nous inviter ; de nous ramener ; de nous guider.

Le cheval est le miroir de ce que nous sommes, de nos humeurs, de nos attitudes et aptitudes. Il a la capacité troublante de faire remonter à la surface ce qui est enfoui en nous-mêmes.

Il peut être utilisé comme miroir de la relation à soi et à l’autre en nous reflétant notre mode d’investissement relationnel, que nous utilisons souvent de manière inconsciente, et mis en place en fonction de notre histoire personnelle et familiale. La rencontre avec le cheval nous permet cette prise de conscience des enjeux qui sous-tendent nos relations et notre manière d’être en relation avec nous même et avec l’autre.
A partir de là, associer le cheval à la découverte ou à la pratique du processus de la Communication NonViolente nous semblait incontournable …
Nous proposons plusieurs formules de stages « Le cheval miroir : oser la rencontre avec soi à travers la rencontre avec le cheval » (cfr ci-dessous)

Public cible : tout public, à partir de 9 ans – aucun prérequis
Durée : 1 à 2 jours
1. Stage de sensibilisation et de découverte

Deux jours pour rencontrer et (re)découvrir le cheval ; se rencontrer et se découvrir soi-même, sous un angle inhabituel. Se laisser révéler par le cheval ; se laisser guider, porter, bercer, interpeller par lui.

Deux journées d’alternance de moments autour du cheval, d’expérimentations entre personnes, de moments de verbalisation, d’échanges et de mise en parallèle avec les habitudes relationnelles de chacun et de découverte des fondements du processus de la Communication NonViolente.

Durée : 2 jours
Prochaines dates : 24 et 25 mai25 et 26 juillet 2015

2. Journées thématiques

a. La puissance de l’intention

Les mots ne pèsent pas bien lourd dans la communication … 7% seulement. La gestuelle, l’intonation, et, bien plus encore, l’énergie qui nous anime constituent les vecteurs principaux via lesquels nous communiquons, le plus souvent à notre insu, avec nos interlocuteurs.

Émotionnellement très sensible, le cheval réagit particulièrement fort à cette énergie, ou intention, avec laquelle nous venons vers lui. Elle rayonne littéralement à travers nous ; le cheval la perçoit et réagit en conséquence. Impossible de lui mentir !

Le fondement du processus de la Communication NonViolente est précisément l’intention avec laquelle j’entre en relation, avec moi-même ou avec un interlocuteur : ouverture et bienveillance sont nécessaires pour parvenir à rester dans l’accueil et l’écoute de ce qui se vit chez l’autre.

Expérimenter l’impact de votre intention face à un cheval vous permettra de comprendre pourquoi certaines relations sont harmonieuses … Et d’autres pas !

Durée : 1 jour
Prochaines dates : 22 mars et 27 septembre 2015
b. La confiance en soi comme préalable à la confiance de et en l’autre

Chez la plupart d’entre nous, la confiance en soi est souvent bien fragile, ébranlable. Je me sens solide, je réussis ce que j’entreprends depuis un bon moment, j’ai des amis et des connaissances qui m’apprécient, et pourtant il suffit parfois d’un échec ; d’une personne mécontente pour que ce bel édifice s’écroule comme un château de cartes ! Si cette expérience désagréable se répète trop souvent, je me sens de plus en plus vulnérable et insécurisé(e), et je finis par me méfier, pour me protéger.

De par sa taille et sa puissance, le cheval peut intimider, voire faire peur à certain(e)s, et révéler d’emblée une confiance en soi fragilisée. Si j’ai peur, le cheval risque lui aussi d’avoir peur car instinctivement, il fuit toute forme de danger.

Si j’ai confiance en moi par contre ; que je me montre solide et ancrée, le cheval tendra à me faire confiance à son tour et à me considérer comme une personne de confiance, avec laquelle il peut cheminer, partager et jouer.

Venez goûter à la joie de vivre des moments de confiance mutuelle, et renforcer votre confiance en vous par le jeu et le plaisir de la rencontre !

Durée : 1 jour
Prochaines dates : 14 mai et 18 octobre 2015

c. Oser dire ‘non’ pour construire la confiance

Avez-vous tendance à dire ‘oui’, alors que vous aimeriez bien souvent dire ‘non’ ? Avez-vous du mal à mettre vos limites ; à vous affirmer, de peur de perdre l’appréciation de la personne en face de vous ?

Que ce soit avec mon supérieur hiérarchique, mes parents, mon conjoint, mes enfants ou même des amis ou des voisins, les occasions manquées de me respecter sont nombreuses … Et bien souvent coûteuses relationnellement.

Mettre des limites dans la bienveillance est un art qui demande entraînement et pratique. Loin du ‘non’ qui tombe comme un couperet et blesse l’interlocuteur, l’enjeu consiste à se respecter tout en prenant l’autre en considération, et par là à susciter respect et considération de la part de ce dernier.

A nouveau, le cheval est un excellent maître en la matière. Laissez-le faire sans mettre de limites et ce sera l’anarchie, voire un certain danger en perspective. Soyez dur et irrespectueux et, comme les êtres humains, soit il se soumettra par peur (et adieu confiance mutuelle !), soit il se rebellera.

Posez un cadre respectueux de chacun de vous et il vous suivra les yeux fermés, trop heureux d’avoir trouvé une personne de confiance bien solide qui le rassure !

Durée : 1 jour
Prochaine date : 6 septembre 2015

↓ More ↓